-

Connaissez-vous Exodus Privacy ? Debrief perso #PSES2018


juil. 02 2018

Ça fait un bout de temps qu'on s'est pas lus. Nouveau taf, moins de motivation, et surtout Cinnamon qui a décidé de péter un câble et qui m'empêche d'utiliser Mint sur mon fixe. Mais le festival Pas Sage En Seine vient de se terminer, et j'ai un milliard de trucs à dire. Attention, ça risque de dégouliner un peu :D

Des mèmes et de l'amour

L'élément le plus marquant de cette édition restera ce mème : "Connaissez-vous Exodus Privacy ?", à la manière d'un témoin de Jéhovah, ou pire, d'un militant de l'UPR.

J'y ai retrouvé tous les copains et les copines qui m'ont tant manquées dans l'année écoulée. L'exhaustivité va être difficile à réaliser, aussi je ne vais pas risquer un inventaire à la Prévert partiel. Je relève juste Aeris et le remercie pour l'hébergement, une fois de plus.

Plein de keurs sur vous.

Les faux nouveaux

Des gens, il y en avait plein. Les anciens, donc, mais aussi ceux des rézosocios que je n'avais pas encore croisé (ou presque pas échangé IRl) mais avec qui j'étais déjà en contact. C'est parti pour la liste.

Nolwenn (merci pour le stand et avoir couru à droite à gauche samedi notamment, et ta franchise sans concession, parfois on en a besoin), Keltounet (Tesla rpz), valere (merci pour le t-shirt !), Hackorn, Djul (tous les deux, merci pour vous êtes démenés pour vous-savez-quoi, keur avec les doigts), Xakan et sa descente... et j'en oublie, j'en suis sûr, le prenez pas mal mais j'écris actuellement à ma 40e heure sans dormir, grosso merdo. Hésitez pas à me pinger, aucune raison que vous n'apparaissiez pas ici si vous répondez aux critères.

Mention spéciale pour Isabelle Attard que j'ai enfin eu le plaisir de rencontrer. On y est allés à deux avec Nemellia (vous savez ce que c'est, le fanboyisme) pour se donner du courage. Au bout de 10 minutes, tout ce petit monde se tutoyait. Droite dans ses bottes, à l'écoute, Isabelle s'est avérée conforme à sa légende (et qué s'appelorio, vous connaissez la suite).

On a beau avoir eu des échanges plus ou moins longs sur les zinternets, on découvre vraiment les gens en face-à-face ; et c'est toujours pour tomber sur des gens adorables, attentionnés quand le besoin se fait sentir et toujours avec l'état d'esprit de l'évènement.

Les vrais nouveaux

On attaque la catégorie habituelle des PSES, les gens qui débarquent dans ta vie sans prévenir, ou presque. Ça va être difficile d'énumérer, aussi je vous renvoie au titre précédent si je vous ai oublié.

Xav', HyP, Cabusar, Luppano, Vicieux, TheForeignAgent, Thierry Stoehr (dont j'ai enfin découvert l'identité après des années de questionnements par rapport à Twitter), les buveurs de bières anonymes. Beaucoup de (vraie) bienveillance, et de la gentillesse partout.

Prix spécial du jury des nouveaux gens

Le prenez pas mal les gens pré-cités, mais le coeur a ses raisons que la raison ignore. Parfois, on a un crush (j'ai pas trouvé mieux comme mot, ne sur-interprétez pas), c'est comme ça, faut pas l'expliquer.

Du coup, les lauréates sont :

  • caiu, avec qui on a bien déliré, bien qu'on ne se soit vus que sur deux jours et pas assez à mon goût, et qui m'a donné un ptéranodon pour aller avec le dragon de Tris sur la tireuse. J'ai hâte d'écouter son album de metal, avec ses variations vocales impressionantes (cf : - "Non mais c'est un mec là, c'est pas toi ?" - "Si si" - "Noooon"). Une chanteuse de talent, une archéologue incroyable, une preneuse de commandes hors pair. J'en fais trop ? :D

  • souha, qui m'a incompréhensiblement supporté pendant 4 jours, même quand mon humeur n'était pas au beau fixe. Sinon, une machine de guerre tunisienne d'1m60 (toi-même tu sais), une tête franchement bien remplie, des échanges passionnants où j'ai appris plein de choses, même s'ils m'ont coûté une nuit blanche :D. Hors de question de ne pas se revoir l'année prochaine.

Hors catégorie

Parce qu'on essaie de n'oublier personne : merci à Jérôme et Raphaëlle (et les autres employés de la médiathèque dont je ne connais pas le nom) pour leur investissement et leur bonne humeur inaltérables.

Il ne me lira sûrement pas, mais un big up au tenancier du food-truck, les burgers étaient très bons et lui super sympathique (et de rien pour la monnaie ^^).

Et la personne la plus adorable de ce PSES, il s'agit bien sûr de la dernière arrivée, la petite de Pony et Prunus. Elle a égayé le stand accueil :)

Physique quantique, un bilan mitigé

Oui, ce titre n'a rien à voir, mais ceux qui savent sauront (le Seigneur des Ténèbres, comme chacun sait).

Nonobstant un sous-dimensionnement critique de la quantité de bière, la chaleur n'ayant pas été prise en compte, ce festival a de nouveau été une source de satisfaction intarissable, comme les années précédentes.

J'ai fait pas mal de name-dropping, mais c'était nécessaire, je voulais le faire.

Du coup, les gens, je vous aime. Hésitez pas à me DM sur Mastodon ou Twitter.

Ça fait maintenant 41h sans dormir, je vais y aller hein.

...

Au fait, vous connaissez Exodus Privacy ?